L’Oeuf : une valeur sure de l'alimentation

Publié le 8 Octobre 2012

Inscrite dans une démarche de qualité   

oeuf-ouvert.jpg 

Dans un contexte de crise généralisée, les œufs tirent leur épingle du jeu en continuant de séduire les Français. En Grandes et Moyennes Surfaces (GMS), les achats d’œufs, en croissance depuis 3 ans (+8,5%), restent dynamiques en volume : +0,3% en 2011 vs 2010. Les premières tendances 2012 montrent également de très belles progressions : +2,5% en volume et +5,6% en valeur sur les 8 premiers mois de l’année. (Source : IRI France- Panel InfoScan Census ® -Hypers+Supers)

La consommation moyenne annuelle s’établit, sur les 3 dernières années, à près de 230 œufs par Français !

Véritables valeurs sûres de l'alimentation, les œufs répondent en effet aux attentes des consommateurs. Nutritionnellement très intéressants, les œufs multiplient les atouts : ils sont faciles à cuisiner, se dégustent sous de multiples formes pour varier les plaisirs et sont peu onéreux : à partir d’1,30 euros la douzaine, soit 0,11 euros l’œuf. Malgré les tensions sur le marché fin 2011 / début 2012, liées à la mise aux normes des élevages français en hébergement collectif, leur prix de vente moyen n'a finalement progressé que d’environ 2% sur les 12 derniers mois.

En effet, les producteurs français ont dû investir près d’1 milliard d’euros pour améliorer le confort et le bien-être des poules pondeuses en application des nouvelles normes européennes. Résultat de ce chantier de grande envergure pour près de 75% de la production : 100% des élevages français sont aujourd’hui conformes à ces nouvelles normes européennes.

Pour faire reconnaître ce haut niveau d’excellence, les professionnels de la filière ont lancé le logo « Pondus en France », qui permet de distinguer les œufs français, issus du savoir-faire du premier pays producteur d’œufs en Europe. La France reste en effet en tête des plus gros pays européens producteurs d’œufs, avec 12,9 milliards d’œufs pondus en 2011 pour un effectif total de 44,5 millions de poules pondeuses.

 

4 TYPES D’ELEVAGES POUR OFFRIR LE CHOIX AUX CONSOMMATEURS

Le passage de la totalité des élevages aux normes européennes témoigne de l’attachement des éleveurs en faveur du renforcement du bien-être des poules pondeuses et de la liberté de choix des consommateurs. En effet, 4 types d’élevages sont proposés en France. Il s’agit majoritairement d’élevages avec hébergements collectifs (32,3 millions de pondeuses en 2011), d’élevages en plein air (7,2 millions dont 2,2 millions de poules Label Rouge), d’élevages bio (2,7 millions) et d’élevages au sol (2,3 millions).

 

LA PROTEINE ANIMALE LA MOINS CHERE DU MARCHE

Cette diversité des modes d'élevage permet de proposer aux consommateurs un aliment très abordable, à partir de 0,11 euro l’unité.

L’oeuf est la protéine animale la moins chère du marché et représente plus que jamais une composante importante de l’alimentation des Français en particulier en cette période de crise économique. D'ailleurs, à l'occasion de la Journée Mondiale de l’oeuf le 12 octobre prochain, les professionnels français ont décidé, pour la deuxième année consécutive, de  se mobiliser pour que les plus démunis puissent profiter des bienfaits de cet aliment de  référence. Ils vont ainsi faire don de 200 000 oeufs à des associations caritatives dans toute la France, doublant ainsi les volumes de l'année dernière.

 

L’OEUF : UN ALIMENT ANCRE DANS L’ACTUALITE CULINAIRE ET… ARTISTIQUE !

affiche FIPC 2012

Avec ses multiples qualités, l’oeuf tient la vedette des créations culinaires, que ce soit au  quotidien ou pour les moments

d’exception. Il sera mis à l’honneur lors  du 4ème Festival International de la  Photographie Culinaire, du 26 octobre  au 11 novembre 2012 à Paris. Cet événement majeur dans l’univers de la  photographie et de l’alimentation est,  en effet, cette année, organisé en partenariat avec Le Comité National pour la Promotion de l’oeuf (CNPO) sur le thème de « l’oeuf », incontournable

pour les faiseurs de recettes comme   pour les créateurs d’images.

Intarissable source de création, l’oeuf inspire les artistes, les plus grands chefs et les cuisiniers amateurs. Cette année, le CNPO a décidé de donner à nouveau l’opportunité aux jeunes talents de la cuisine de s’exprimer et lance la deuxième édition du Trophée « L’OEuf dans toutes ses Recettes » qui s’adresse  aux jeunes apprentis cuisiniers en les invitant à interpréter le célèbre « OEuf Cocotte ».

Rédigé par Le blog de l'oeuf

Publié dans #Chiffres

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :